Rallycross - Italie - Les PEUGEOT 208 WRX toutes griffes dehors à Franciacorta

Rallycross - Italie - Franciacorta - 12 octobre 2015

12 Octobre 2015 10:38
Toutes les versions de cet article : [English] [Français]

Après la victoire d’Istanbul, les PEUGEOT 208 WRX reviennent en Europe pour une douzième manche de Rallycross qui pourrait bien s’avérer décisive pour l’attribution du titre de champion du monde par équipe. En tête du classement provisoire, le Team Peugeot Hansen aborde cette course de Franciacorta (17 et 18 octobre en Italie) avec des crocs plus acérés que jamais !


Pour le Team Peugeot Hansen, la piste de Franciacorta est associée à un souvenir très agréable : celui de sa première victoire, il y a un an. Depuis, le commando franco-suédois a enrichi cette saison son palmarès avec cinq autres succès et douze podiums. Pour autant, l’équipe sait pertinemment que cette étape italienne n’aura rien d’une Dolce Vita sur la piste. Les deux dernières courses ont confirmé que la concurrence a haussé le ton et si la PEUGEOT 208 WRX s’est imposée à Istanbul ce fut de haute lutte !

 

Toute l’équipe devra être d’autant plus mobilisée que cette piste, située entre Milan et Venise, a été modifiée depuis la saison dernière. Dans ce contexte contenant une part d’inconnu, Timmy Hansen et Davy Jeanney sont bien décidés à faire rugir les 550 chevaux de leur PEUGEOT 208 WRX pour permettre au Team Peugeot Hansen de renforcer sa position en tête du championnat du monde Teams, à une épreuve de la fin.

 

Premier de l’édition 2014 et vainqueur de trois des quatre dernières courses, Timmy Hansen sera plus motivé que jamais. Le jeune Suédois est revenu à seulement 19 points de Petter Solberg au classement provisoire du championnat pilotes. Il est donc toujours en lice pour détrôner le champion du monde en titre et fera tout pour réduire l’écart et préserver ses chances en vue de la finale de Rosario, en Argentine. Quant à Davy Jeanney, il a une revanche à prendre sur cette piste qui ne lui avait pas souri l’an passé.

 

Les enjeux ne manqueront décidément pas à Franciacorta puisque cette étape italienne sera, par ailleurs, la finale du championnat RX Lites, actuellement mené par le pilote du Peugeot Red Bull Hansen Junior Team. Fort de 11 points d’avance, Kevin Hansen n’aura qu’un objectif : décrocher le titre !

Kenneth Hansen, Team Principal

« Franciacorta est une piste sur laquelle nous nous sommes déjà imposés mais la récente course d’Istanbul nous a confirmé que la concurrence avait réagi. Il nous faudra adapter rapidement notre voiture aux modifications apportées à la piste depuis l’an passé. C’est sur ce challenge que se concentrera toute l’équipe. Certes, nous savons que le titre Teams pourrait se jouer en notre faveur dès cette course mais nous préférons ne pas trop y penser et nous focaliser sur notre niveau de performance ».

 

La course de Franciacorta sera retransmise à la télévision dans plus de 120 pays à travers le monde. Les demi-finales et finales seront diffusées en direct en France sur L’Equipe 21, ainsi qu’en Suède sur TV10.

 

Programme du week-end

Samedi 17 octobre

9h00 : Essais Libres

12h00 : Manches qualificatives 1 et 2

 

Dimanche 18 octobre

10h00 : Manches qualificatives 3

11h15 : Manches qualificatives 4

15h00 : Demi Finales et Finale

 

 

Caractéristiques du circuit

• Longueur : 1,390 km

• Revêtement asphalte : 59,7 %

• Revêtement terre : 40,3 %

 

Championnat du Monde FIA de Rallycross, après 11 manches 

Pilotes

1.                  Petter Solberg (SDRX, Citroën DS3), 256 pts

2.                  Timmy Hansen (Team Peugeot Hansen, PEUGEOT 208 WRX), 237 pts

3.                  Johan Kristoffersson (Volkswagen Team Sweden, Volkswagen Polo), 201 pts

4.                  Andreas Bakkerud (OlsbergMSE AB, Ford Fiesta ST), 188 pts

5.                  Davy Jeanney (Team Peugeot Hansen, PEUGEOT 208 WRX), 180 pts

6.                  Mattias Ekström (EKS, Audi S1), 179 pts

7.                  Reinis Nitiss (OlsbergMSE AB Ford Fiesta ST), 150 pts

8.                  Toomas Heikkinen, (Marklund Motorsport, Volkswagen Polo), 124 pts

 

Teams

1. Team Peugeot-Hansen, 417 pts

2. Ford Olsbergs MSE, 338 pts

3. SDRX, 281 pts

 

--------------------------------------------------------------------------------

 

WorldRX inside : le joker lap

 

Itinéraire bis

 

Par ici pour regarder la vidéo --> https://youtu.be/GHpU6-A_BjE

 

Lorsque les habitués des circuits débarquent pour la première fois sur une piste de Rallycross, un détail perturbe régulièrement les plus observateurs : l’utilisation de deux versions du tracé lors d’une même course ! Une bretelle associée à un virage est en effet proposée  aux concurrents. Baptisée « joker lap », cette bifurcation ralentissante doit être empruntée par les pilotes une fois par manche.

 

Cette contrainte introduit une notion de stratégie qui vient pimenter  à souhait les courses de Rallycross, déjà très spectaculaires. Selon la physionomie de la course, il est toujours plus avantageux de prendre le joker lap à un moment plutôt qu’à un autre. Reste à trouver l’instant crucial qui permettra peut-être de gagner une position, voire deux !

 

Le suspens en sort gagnant… et le spectacle aussi ! La jonction entre les deux portions de piste offre des moments très « chauds » et virils. Sensations fortes garanties ! Certains circuits accentuent cette notion de spectacle en plaçant même un jump dans le joker lap !

 

Méthode infaillible pour éviter qu’une course soit gâchée  par un pilote « bouchonneur », le joker est une invention suédoise. C’est en effet Svend Hansen, le père de Kenneth, qui l’a inventé lors d’une course organisée en Suède. Il n’imaginait certainement pas que cette trouvaille deviendrait obligatoire en championnat du monde !

 

 

 

 

 



Document joint
Source : Rallycross - Italie - Les PEUGEOT 208 WRX toutes griffes dehors à Franciacorta