RALLYE TERRE DE L’AUXERROIS - ETAPE 1

BAIN DE BOUE

21 Avril 2012 19:27
Toutes les versions de cet article : [Français]

Le premier tour du Rallye Terre d’Auxerre aura été une campagne difficile pour les 22 candidats du Volant 207. Les conditions ont été changeantes, et très glissantes. L’organisation fût même contrainte d’annuler les spéciales de l’après midi. Le trio de tête qui tire le mieux son épingle du jeu est mené par Ancian, Lefebvre et Prevalet regroupés en 27 secondes. Au classement général du rallye, le lauréat du Volant 207 2011 Germain Bonnefis fait cavalier seul avec sa 207 S2000 à presque 3 minutes de Noël Tron.


Bonnefis-Fournier en tête au soir du premier tour

 

Le duo Germain Bonnefis - Olivier Fournier fait cavalier seul lors de cette première étape. Malgré les conditions climatiques difficiles, le pilote aveyronnais est à l’aise au volant de sa 207 S2000 et compte en fin de journée 2’’56’80 d’avance sur Noêl Tron (Mitsubishi Lancer Evo 10) et Jean Baptiste Dunand (Citroen Saxo T4) à 3’’15’0. « On a une voiture très agile dans ces conditions et on a réussi à éviter tous les pièges. En plus, nos concurrents directs ont rencontré quelques soucis et des sorties de route. Le rallye n’est pas terminé et on reste vigilant pour les 4 dernières spéciales » explique Germain Bonnefis. Son concurrent direct au championnat de France Terre - Paul Chieusse  - est pour l’instant à 07’’39’50.

 

Passer entre les gouttes

 

Les conditions de cette première journée auront été particulièrement difficiles pour les nerfs des concurrents. Avec un sol très glissant et une visibilité gênée par la pluie battante, de nombreux pilotes avaient du mal à trouver une bonne motricité et à rester sur la piste au freinage. Le trio de tête qui a su tirer parti de cette situation est mené par Jeremi Ancian – Gilles de Turckeim qui réalisent le scratch dans l’ES2 et la 2e place dans l’ES3. « On aurait pu faire mieux car on a bien roulé dans l’ES1, sans faire de faute mais nos poursuivants ont eu des conditions de route plus sèches et on a finalement perdu du temps au général » explique Jeremi Ancian qui termine en tête du classement provisoire des 2 roues motrices.  L’équipage Stéphane Lefebvre – Thomas Dubois reste en embuscade et pointe à seulement 25‘’60 sec au soir de la première journée. Le duo aurait pu faire mieux dans le classement sans compter sur une crevaison (valve arraché) à la moitié de l’ES2 qui leur faisait perdre une trentaine de secondes sur le leader. « On a bien roulé dans l’ES1 qui était difficile, et on est content car c’était une première pour nous de rouler sur un sol aussi glissant » explique  Stéphane Lefebvre.

 

Rien ne sert de courir, il faut partir à point

 

Les conditions n’ont pas été les mêmes au départ de l’ES1 en fonction de l’ordre de passage. Au fur et à mesure que les pilotes du Volant 207 passaient la ligne, les temps tombaient et la performance du temps scratch passait de main en main. Alors qu’ils pointaient en retard au départ de l’ES1, ce sont Christophe Ferrier et Benjamin Veillas qui signent le meilleur temps avec un écart infime de 2 secondes sur Maxence Bardou – Kevin Brenner et 11’’10 sur Bruno Riberi – Florian Haut-Labourdette.

 

 

Eviter les erreurs pour rester devant

 

Aujourd’hui, certains pilotes ont eu fort à faire notamment pour trouver une bonne motricité et ne pas se laisser glisser dans les champs de colza. F.X Blanc – Alexandre Vida n’ont pas pu éviter un tout droit dans l’ES2. « Nous avons perdu beaucoup de temps après être parti en luge, car en actionnant le démarreur plusieurs fois, j’ai touché le coupe-circuit, et j’ai perdu de précieuses secondes avant de le réaliser » explique F.X Blanc.

Ce soir, le Volant compte les abandons de Charlotte Dalmasso – Audrey Nesta pour cause de boîte de vitesse, mais aussi de Christophe Ferrier – Benjamin Veillas sur rupture de la courroie d’alternateur. Enfin, Denis Millet et Guillaume Duval percent leur radiateur sur un tout-droit et abandonne à cause d’une surchauffe moteur.

 

Option Rallye + :


Si elle est prise en amont du rallye, cette option offre aux concurrents du Volant 207 la possibilité de doubler les points éventuellement acquis à la fin du weekend. Chaque pilote peut utiliser cette option une fois dans la saison.

 

Candidats au Rallye + à Auxerre : Millet, Denis, Ferrier

Candidats ayant utilisé le Rallye + précédemment : Lefebvre, Sias, Marché, Martin, Dalmasso.

 

 



Document joint
Source : RALLYE TERRE DE L’AUXERROIS - ETAPE 1